Domani Doré : Cette « mouche » qui se voit en « éléphant » avec la bénédiction d’une certaine presse

Étiquettes
11 février 2019

Domani Doré : Cette « mouche » qui se voit en « éléphant » avec la bénédiction d’une certaine presse

Domani Doré image SENACIP ao_sowGn

Il convient de rappeler que dans l’histoire politique de la Guinée, les hommes de médias ont été pour beaucoup dans l’ascension de plusieurs médiocres et malhonnêtes au sommet de l’État.

Ils sont nombreux, qui se sont servis de leur proximité avec certain.e.s journalistes pour se faire « une virginité politique» pardon une place au soleil. Même si en regardant dans le rétroviseur, nous comprenons aisément que l’histoire sans fiche mal de ceux qui se rongent les ongles.

Dans cette « espèce » qui trouve son salut avec sa proximité avec la presse, nous retrouvons bien celle qu’on appelle Domani Doré. Pour mieux la définir, nous dirons tout simplement qu’elle ressemble aux « personnes » qui manipulent leur conjoint. On remarque souvent qu’elles sont menteuses, jalouses, calculatrices où infidèles. Il n’est pas rare qu’elles aient été déçues antérieurement et veulent prendre leur revanche sur leur conjoint.

Quand on fait la rétrospective sur son parcours politique. On se rend bien évidemment qu’il est fait de mensonge et de délation. Mais à chaque fois qu’elle se rend compte que sa pirogue chavire, elle trouve un gilet de sauvetage au sein de la presse guinéenne pour ne pas couler. Quelle incrédulité !

Quelques mois après son limogeage à la tête du département des sports, l’ancienne ministre dira que la Guinée ne méritait pas la CAN, arguant que le dossier du pays était vide, creux et moins attractif. Alors que le 20 septembre 2014, elle se targuait être l’une des principales artisanes de l’attribution de la compétition à notre pays. Quelle honte !

Secundo, c’est n’est qu’un secret de polichinelle. C’est bien par le truchement de son père, l’ancien ministre de la communication Dirus Dialé Doré qu’elle s’est retrouvée membre du Comité Central du Rassemblement du Peuple de Guinée RPG Arc-en-Ciel. Son père et Papa Koly Kourouma se « tiraient  » la paternité du RDR (rassemblement pour la défense de la république).

D’ailleurs, c’est par une lettre d’information que le ministre Alhassane Condé avait informé son homologue Dirus Dialé Doré, de l’acte administratif rapportant l’arrêté N°2012, mais aussi de son exclusion du RDR.

La copie de l’acte administratif rapportant l’arrêté A/2012/770/MATD/DNLP/ portant dissolution, du Rassemblement pour la Défense de la République « RDR » à été envoyée à l’époque à son père qui s’apprêtait à rejoindre le RPG-arc en ciel.

Dans cet acte Administratif, il était indiqué que « conformément aux dispositions de l’article 17 de la charte des partis politiques et à la résolution de la réunion de son Bureau politique national (ndlr, BPN du RDR) en date du 15 octobre 2011, que Monsieur Dirus Dialé Doré était exclu du parti le 17 juillet 2010 par l’assemblée générale extraordinaire.

Ce qui signifierait qu’il n’est plus le président du parti et le ministre Alhassane Condé, avait confirmé la désignation de Dr Mahmoud Sylla comme président intérimaire du RDR ».

Même si aujourd’hui, Domani Doré considère que tout ça est d’ordre historique, elle doit aussi reconnaître qu’elle-même avait acté son départ de la mouvance, après la création de son mouvement « Guinéenne audacieuse  » qui ressemble aujourd’hui à « une « Guinéenne anxieuse voire fallacieuse » qui se cherche après l’ouragan du Matoto gate .

En tous cas, l’on se rappelle bien des passes d’armes entre Bantama Sow et Domani Doré.

Ses différentes sorties d’alors ne sont inspirées que par la fébrilité et l’amertume que son limogeage aurait entraîné. D’autant plus qu’elle est mouvante dans ses différentes prises de position laconiques.

Le 08 février 2018, soit quatre jour après la tenue des élections communales, elle accusait le RPG-arc en ciel de lui vouloir volé sa victoire à Lola. Pour soutenu sa thèse, elle dira qu’il n’y a pas de place pour le parti au pouvoir à Lola. 《Les populations de la Guinée forestière ne sont pas partantes pour le RPG arc-en-ciel et il y a qu’à travers des fraudes, la triche que ce parti peut passer 》chez nos confrères d’Espace Fm , les grandes gueules.

Paradoxalement, elle s’autoproclame porte-parole du candidat du parti au pouvoir dans la commune de Matoto. Un candidat pour lequel elle avait battu campagne lors des élections législatives, mais qui est sorti perdant à l’époque.

Alors que les caméras des télévisions et les témoignages des journalistes annonçaient Koulémoudou Yansané de l’UFDG gagnant du scrutin de Matoto, dame Domani j’étais l’anathème sur les journalistes qui rapportaient ses informations dont ils ont été témoins.

Elle se fessait invité par des confrères pour dit-elle rétablir sa « vérité ». Pire, ses sorties n’étaient pas sans calculs politiques. Elle lorgnait une place dans l’exécutif communal. Et cela au prix d’un mensonge éhonté qu’elle ne cessait de défendre.

Aujourd’hui, n’ayant pas obtenu ce qu’elle voulait, la présidente de la guinéenne audacieuse, pardon « anxieuse » cherche un autre point de chute. Oubliant malheureusement ce proverbe africain qui nous apprends que « le mensonge donne des fleurs mais pas des fruits ».

D’ailleurs le théologien et scientifique Abd El – Kader (1808-1883 ) nous apprenait que 《Le savant est l’homme par lequel s’opère facilement la distinction entre la franchise et le mensonge dans les paroles, entre vérité et l’erreur dans les convictions entre la beauté et la laideur dans les actes ».

Domani Doré est bien de cette « espèce ». Dans un pays normal, elle ne sera bonne que dans la poubelle de l’histoire. Puisqu’elle ne défends ni valeur encore moins une conviction. Et ne saurait être une « étoile » pour cette jeunesse qu’elle prétend représenter. En vérité, c’est une « mouche », qui se voit en « éléphant » avec la bénédiction d’une certaine presse.

Abdoulaye Oumou Sow
Journaliste/ Blogueur
@ao_sowGn

Partagez

Commentaires

Tkillah
Répondre

L'histoire de la grenouille qui voulait être plus grosse que le bœuf.

Baldé Mamadou Saliou
Répondre

Vraiment une triste réalité; elle n'a même pas honte de défendre le mensonge, si elle veut un poste, c'est pas comme ça; mais malheureusement pour elle, on a un pouvoir qui gère la nation dans le mensonge et des promesses. Tout est dit, si c'était dans un pays normal, sa place était dans la poubelle. Peut être elle représente la jeunesse du rpg arc ciel; pas les jeunes conscients et surtout honnêtes.