Journée internationale de la Jeunesse : « Un pêcheur, un gilet » Moustapha Naité a-t-il compris la leçon ?

Article : Journée internationale de la Jeunesse : « Un pêcheur, un gilet » Moustapha Naité a-t-il compris la leçon ?
14 août 2017

Journée internationale de la Jeunesse : « Un pêcheur, un gilet » Moustapha Naité a-t-il compris la leçon ?

 

Journée internationale de la jeunesse
Ministre de la jeunesse

Le samedi 12 août 2017, l’humanité  a célébré le 17e anniversaire de la journée internationale de la jeunesse  sous le thème « jeunes édifient la paix ».

En Guinée, comme à la précédente, c’est la Blue zone de Kaloum qui avait servi de cadre à la célébration de cette journée initiée par les Nations Unis, il y a 17 ans. Si en 2016, le chef de l’Etat Professeur Alpha Condé avait présidé la cérémonie avec beaucoup de tintamarre, cette fois-ci c’est le Premier ministre Mamady Youla qui était face aux jeunes avec une faible mobilisation.

Contrairement à 2016, où on pouvait voir des affiches un peu partout annonçant l’initiative « un tailleur, une machine » qui consistait à mettre  à la disposition de certains tailleurs  des machines à coudre, une initiative qui avait suscité la création du hashtag #UnTailleurUneMachine, inondant les médias sociaux , avec des critiques très acerbes rappelant les nombreuses promesses tenues par le président Alpha Condé et son gouvernement depuis leur avènement au pouvoir en 2010.

Exaspérer par les promesses non tenues de leurs dirigeants, les guinéens deviennent de plus virulent et exigeant envers leurs gouvernants . Il y a moins de trois mois, les étudiants guinéens « affrontaient » le président Alpha Condé au palais du peuple pour réclamer des tablettes  promisses lors de la campagne présidentielle de 2015.

 

Tirant les leçons de ces évènements précédents, Moustapha Naité a certainement eu peur cette fois ci d’attirer la foudre des internautes guinéens en étant  très prudent. Pourtant c, il avait la possibilité encore d’excéder dans ses effets d’annonces.  L’an passé, le « poisson » était aussi gros et peut être vendable pour le ministre de la jeunesse. Car, pour cette 17 eme célébration, son département a fait un don de gilets et des moteurs hors bords aux pêcheurs.

 

Gilet et moteur hors bord offert au pêcheur

 

Au moment des remises de ces objets aux bénéficiaires plusieurs commentaires se faisaient entendre au sein du public présent. Certains ont estimé que le ministère devrait plutôt s’atteler à former les jeunes et les rendre  autonome, et d’autres d’ailleurs disaient que n’eut été le tôlé qu’avait suscité son « projet » un tailleur, une machine, Moustapha Naité allait cette  encore faire des tintamarres autour de cette remise de quelques gilets et moteurs hors bords aux pêcheurs. Ils vont jusqu’à choisir un slogan que le ministre pourrait utiliser pour cette initiative, qu’il prénommerait « Un pêcheur, un gilet ».

Les pouvoirs publics ont compris  que les citoyens deviennent de plus en plus exigeants et tous les actes posés doivent être réfléchis par deux fois avant d’être mis en exécution.

 

Partagez

Commentaires